revolutionary_tour_banner

De la Révolution Russe à l’Empire Soviétique (5 Jours)

Ce tour est consacré au centenaire de la Révolution Russe de 1917 et sera conduit par un professeur expert en histoire et en art.

Au début du XXe siècle, la Russie a subi 3 révolutions dirigées contre l’autocratie tsariste. En 1917, l’ancien régime est tombé, ce qui par la suite a donné naissance à une nouvelle organisation, un nouvel état, l’Union Soviétique. Toutes les révolutions russes, y compris la dernière de 1917, ont eu lieu à Saint-Pétersbourg (portant le nom de Petrograd entre 1914 et 1924). Faites ce tour et visitez les sites clés des événements révolutionnaires qui ont eu des effets sur le cours de l’histoire de la Russie et du monde entier.

Jour 1: Où cela a-t-il eu lieu?

Le matin, tour de ville et visite du croiseur Aurore.

Dans l’après-midi, visite de la Place du Palais et du Palais d’Hiver, découverte de l’histoire fascinante de son assaut en 1917.

Jour 2: Les sites révolutionnaires de Saint-Pétersbourg

Rendez-vous à la gare de Finlande où, à l’époque soviétique, un monument de Lénine sur locomotive a été érigé.

La gare est connue à cause de l’arrivée de Vladimir Lénine par le train en provenance d’Allemagne le 3 avril 1917. Il est revenu en Russie mettre en branle la Révolution qui se produirait en octobre. La statue domine la place devant la gare, Lénine est représenté prononçant un discours au sommet d’un véhicule armé.

Afin d’éviter son arrestation, Lénine a dû s’enfuir encore une fois en Finlande, d’où il est revenu le 9 août 1917. Par deux fois, il a traversé la frontière russo-finlandaise à bord de la même locomotive à vapeur numéro 293, qui est maintenant installée dans une exposition permanente sur l’un des quais de la gare de Finlande.

Dans l’après-midi, vous vous dirigerez dans la direction du Palais de Tauride, siège du Gouvernement Provisoire pendant la période entre la Révolution bourgeoise de Février 1917 et la Révolution socialiste d’Octobre, ensuite vous visiterez l’Institut Smolny, siège de la révolution d’Octobre 1917 et des dirigeants bolcheviques.

Jour 3: Prison politique et plus encore

La visite de la ville se poursuivra dans le quartier où est installé le monument au fondateur du KGB Félix Dzerjinski. Vous verrez de l’extérieur la « Grande Maison », anciens locaux du KGB.

La « Grande Maison » (« Bolchoï Dome ») est restée le siège local du Comité pour la sécurité d’état (KGB) jusqu’à la chute de l’Union soviétique en 1991. Aujourd’hui, elle est partagée entre le Service fédéral de sécurité de Russie (FSB) et le Département principal du Ministère de l’intérieur.

La matinée se termine par la visite de la forteresse Saints-Pierre-et-Paul, ancienne prison politique.

La cathédrale Saints-Pierre-et-Paul est le lieu de sépulture de la dynastie impériale Romanov. Le dernier tsar russe Nicolas II et sa famille y ont été enterrés en 1998.

La journée continuera par la visite du Musée d’Histoire politique de la Russie, situé dans l’ancien hôtel particulier de Mathilde Kschessinska, première ballerine du théâtre Mariinsky, maitresse du tsar Nicolas II. Сe bâtiment a servi pendant quelque temps en 1917 de siège aux bolcheviks et à Lénine. Son appartement commémoratif n’a pas changé depuis l’époque soviétique.

Le musée garde un certain nombre de témoignages de la vie politique russe de la fin du 19ème – début du 21ème siècle. Ils reflètent le destin des personnalités historiques les plus importantes, l’histoire du développement de mouvements sociaux et politiques, de la formation des partis révolutionnaires, de la réalisation de la réforme du système politique de l’Etat.

Jour 4: Comment vivaient-ils?

Des palais aristocratiques aux appartements des bolcheviks

Vous visiterez le Palais Youssoupov sur le quai de la rivière Moïka, habité jadis par l’une des familles les plus nobles et riches de Russie. C’est dans le cave de ce palais que Grigori Raspoutine a été assassiné par le jeune Prince Felix Youssoupov juste avant la Révolution.

Musées – appartements des familles Allilouïev et élizarov

Ceux qui sont intéressés par la biographie de Vladimir Lénine, apprécieront certainement la visite au musée-appartement élizarov. Entre 1915 et 1917, c’était le domicile de la sœur de Lénine, Anna et de son mari Mark Elizarov, révolutionnaire, puis homme politique soviétique. En avril 1917, Lénine et son épouse Nadejda Kroupskaïa s’y sont installés pour 3 mois. Malgré un temps aussi court, Lénine y a écrit environ 150 œuvres.

Une autre adresse liée avec les évènements révolutionnaires est le musée-appartement Allilouïev. Joseph Staline, marié à Nadejda, la plus jeune fille d’Allilouïev, y a vécu pendant une période. Lénine et son épouse Kroupskaïa étaient parmi ceux qui ont visité cet appartement.

Jour 5: En dehors de Saint-Pétersbourg

Le matin, vous vous dirigerez vers l’île de Kronstadt, ville des marins révolutionnaires. Vous y visiterez la cathédrale Saint-Nicolas récemment restaurée.

Après avoir traversé le golfe de Finlande par la digue, vous arriverez au village de Razliv pour visiter les musées Chalache et Saraï, cachettes secrètes de Lénine.

En été 1917, Lénine, voulant éviter de se faire repérer, s’est déguisé en faucheur et s’est installé tout à côté de la frontière finlandaise, d’abord, dans le Saraï (hangar en bois) et après, dans un petit Chalache (hutte en paille) où il a travaillé sur son livre « L’état et la Révolution ».

Le Saraï, protégé aujourd’hui par un étui vitré, a été restauré à l’occasion du centenaire de Lénine.

Une copie reconstituée de la hutte historique et un nouveau pavillon, également appelé Chalache, font partie des expositions permanentes et temporaires consacrées à Lénine.

Toutes les visites sont sujettes aux changements dus aux jours de fermeture dans les musées.

Veuillez remplir le formulaire Personnaliser votre visite pour nous donner des détails sur votre voyage et vos préférences de visite, pour cette visite seule ou en combinaison avec d’autres